L’engagement

Tout au long de son parcours universitaire, l’étudiant peut être amené à s’engager dans diverses causes. Il peut s’impliquer dans des causes humanitaires ou au sein de cercles politiques et folkloriques. De même, la représentation étudiante ne doit pas être oubliée.

L’engagement étudiant apporte une plus-value culturelle et intellectuelle indéniable. Il développe l’esprit critique, la prise de responsabilité, le travail d’équipe et permet à l’étudiant d’émettre ses opinions et de se faire entendre.
Aujourd’hui, 53 % des étudiants s’investissent dans une activité extra-académique. Il est crucial que le temps et la quantité de travail qui y est consacré apporte plus qu’une simple reconnaissance honorifique.

Encourager l’engagement au quotidien

Malgré l’importance capitale de l’engagement étudiant, les dispositions mises en place par les universités ne sont pas suffisantes. Certes, elles laissent la possibilité à l’étudiant de s’engager mais n’encouragent pas ce dernier à le faire!
Outre le fait de participer à l’animation et la qualité de vie sur les campus, l’engagement contribue à faire de l’étudiant un citoyen actif, responsable et ouvert sur le monde. En effet, le développement personnel s’étend au-delà des études. L’étudiant se construit à travers toutes les activités auxquelles il prend part dans sa vie. Il va donc de l’intérêt des  établissements académiques de le faciliter au quotidien.
Cela passe notamment par une véritable reconnaissance pédagogique. L’établissement se doit d’instituer des plages horaires pour les activités étudiantes ainsi que de mettre à disposition une aide matérielle : salles, matériel audio,…

Reconnaître l’engagement

Bien qu’indispensable, la reconnaissance pédagogique n’est pas suffisante. La valorisation de l’engagement étudiant doit être institutionnalisée. Cela ne peut se faire par l’octroi d’ECTS qui reviendrait à anéantir l’essence même de l’investissement extra-académique, à savoir son caractère spontané et volontaire.
Les étudiants Libéraux préconisent donc la reconnaissance de l’engagement étudiant dans le cursus universitaire par l’octroi d’un certificat, attestant ainsi l’investissement.
Il est également important que la reconnaissance de l’engagement se fasse au niveau européen afin d’entrer dans le cadre du processus de Bologne. L’engagement est l’un des fondements de la citoyenneté et doit, à ce titre, être valorisé dans toute l’Europe.